Quand Hillary Clinton console une élève qui a perdu l’élection de délégué de sa classe

Belgaimage
Belgaimage

À huit ans, Martha Kennedy Morales avait l’ambition de devenir déléguée de classe. Quand son école de College Park a décidé d’organiser des élections, la petite fille n’a pas hésité une seconde à se présenter. Pour tenter de remporter le poste, Martha a organisé une campagne sérieuse, relayée par son papa sur Facebook, rapporte le HuffingtonPost.

Finalement, la fillette a perdu face à un garçon plus âgé, ce qui a évidemment provoqué une grande tristesse chez Martha. Un proche d’Hillary Clinton, ayant eu vent de cet incident, n’a pas hésité à prévenir l’ancienne première Dame des États-Unis. Elle-même candidate perdante lors des primaires démocrates de 2008 (face à Barack Obama) et des élections présidentielles de 2016 (face à Donald Trump), Hillary Clinton a su trouver les mots pour réconforter la petite fille.

« Même si je sais que tu dois être déçue de ne pas avoir été élue, sache que je suis déjà très fière que tu aies décidé de te présenter. Comme je le sais trop bien, il n'est pas facile de se positionner sur un poste qui a toujours été visé par des garçons. La chose la plus importante est que tu te sois battue pour ce en quoi tu crois, car cela en vaut toujours la peine. En continuant à apprendre et grandir dans les années à venir, n'arrête jamais de te battre pour ce qui est juste et de rechercher toutes les occasions d'être une meneuse. Sache également que je t'encourage pour le futur, qui sera à coup sûr empli de succès. »

La missive qui a été authentifiée par le porte-parole d’Hillary a fait le tour des réseaux sociaux. « Surprise  » mais consolée par cette lettre, Martha a annoncé sur le plateau de The Hill être satisfaite de son rôle de vice-déléguée.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.