«Gilets jaunes»: la cagnotte pour les policiers blessés dépasse le million d’euros

La police antiémeute lors d’un rassemblement des «
gilets jaunes
», à Paris. - BelgaImage
La police antiémeute lors d’un rassemblement des « gilets jaunes », à Paris. - BelgaImage

Les cagnottes en ligne liées à la contestation sociale des « gilets jaunes » ont la cote. Il y a d’abord eu celle créée en soutien à l’ex-boxeur Christophe Dettinger, soupçonné d’avoir agressé deux gendarmes à Paris, ce samedi 5 janvier, en marge d’un rassemblement des «  gilets jaunes  ». L’homme doit être jugé pour ces faits le 13 février prochain et la cagnotte en son honneur a été stoppée par Leetchi.

En réaction à cette cagnotte lancée sur la plateforme en ligne, l’homme politique – et ancien secrétaire d’État – Renaud Muselier a fait de même : cette fois, les fonds récoltés devraient soutenir les forces de l’ordre blessées lors des manifestations qui émaillent l’Hexagone depuis plusieurs semaines maintenant. « Nous devons protéger et aider nos forces de l’ordre. Nous leur devons tellement », est-il écrit en guise de légende à cette cagnotte.

Le million d’euros dépassé

Intitulée sobrement « Cagnotte : soutien aux forces de l’ordre », l’initiative a déjà récolté, au moment d’écrire ces lignes, quelque 1.056.703,58 d’euros. « Je suis agréablement surpris, ça prouve qu’il y a beaucoup de gens dans ce pays qui ne cautionnent pas les actes de violences. Le don moyen étant de 27 euros, cela prouve bien que c’est un engagement politique au service des forces de l’ordre. Je souhaiterais que nous dépassions le million », expliquait Renaud Muselier, ce jeudi dans la matinée, au micro de BFMTV. Vœu exaucé.

Et la cagnotte est encore loin de s’achever. Elle devrait encore rester accessible pendant les 28 prochains jours. Pour l’heure, près de 40.000 participants ont fait un don. La somme totale devrait être reversée à l’Amicale de la police nationale, renseigne BFMTV. Gendarmes et sapeurs-pompiers blessés lors des interventions lors des manifestations des « gilets jaunes » seront aussi concernés.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern