Miss Univers : une ancienne miss Belgique se confie sur cette expérience désastreuse

Annelien Coorevits lors du concours Miss Belgique (2007)
Annelien Coorevits lors du concours Miss Belgique (2007) - Belga Image

Annelien Coorevits a tout juste 20 ans lorsqu’elle remporte le titre de Miss Belgique en 2007. Loin de se reposer sur ses acquis, la jeune fille prépare sa participation au concours de Miss Univers et se fait une joie de s’envoler vers le Mexique avec les autres candidates pour un mois. L’objectif ? Vivre une expérience unique, inoubliable. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle le fut … mais pas pour de bonnes raisons : « Nous étions confinées dans un hôtel pendant un mois avec toutes les participantes. Nous étions une centaine de filles réparties sur un seul étage que nous n'avions pas le droit de quitter. Il y avait une salle de réunion où nous pouvions discuter, mais sinon nous devions passer tout notre temps dans notre chambre », relate Annelien, aujourd’hui âgée de 32 ans.

Pour contrer l’ennui, celle qui est aujourd’hui devenue une célèbre présentatrice sur les chaînes flamandes avoue s’être réfugiée dans la nourriture : « Je l’ai fait jusqu’au jour où on m’a dit qu'une photo de groupe était apparue dans le journal avec pour légende: 'Notre miss a pris du poids’ », se souvient-elle. « Avec le recul, je voudrais demander au journaliste de cet article : est-ce que vous réalisez à quel point de tels propos sont dangereux ? ».

À cette époque, Annelien confie aussi avoir manqué de confiance en elle et s’être sentie comme une « paysanne » au milieu de toutes les autres candidates entraînées depuis l’enfance à devenir Miss.

Plus de dix ans après ce concours, la famille de la jeune femme trouve qu’Annelien présente encore des séquelles : « Et c'est un peu vrai. Heureusement, je me sens beaucoup mieux dans ma peau maintenant que par le passé », termine-t-elle.

 
  • Comment les animaux vivent le deuil

    PHOTONEWS_10771703-039

    Les hommes ne sont pas les seuls à être affectés par la disparition d’un proche. Les bêtes aussi connaissent une forme de deuil. Voici quelques histoires étonnantes et interpellantes.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern