Samuel Little: portrait du plus grand tueur en série qu’aient connu les USA

Belgaimage/Photonews
Belgaimage/Photonews

En s’attaquant aux gens les plus humbles et les moins visibles de la société américaine, Samuel Little a échappé pendant près d’un demi-siècle à la justice. Sans adresse connue ni de véhicule immatriculé, pas davantage de carte de crédit, l’homme aurait pu finir ses jours dans l’anonymat d’un refuge pour sans-abri du Kentucky. Mais en 2012, deux enquêteurs se mettent sur ses traces grâce à son ADN identifié sur les corps de deux femmes, Audrey Nelson et Guadaloupe Apocada, tuées dans la région de Los Angeles en 1987 et 1988. Interpellé dans le cadre d’un trafic de drogue, il est finalement...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern