Accueil Actu Soirmag

Grand débat au «Soir mag»: le choc des présidents

Exclusif. Pour la première fois dans la campagne, Charles Michel face à Elio Di Rupo, Maxime Prévot et Jean-Marc Nollet. Chaud !

Temps de lecture: 3 min

« Soir mag » publie ce mercredi le premier débat des présidents de la campagne 2019. Le Premier ministre sortant et président du MR, Charles Michel, a débattu avec à Elio Di Rupo (président du PS), Maxime Prévot (président du CDH) et Jean-Marc Nollet (co-président d’Ecolo), tous réunis à la rédaction de « Soir mag », le mercredi 8 mai.

Voir la vidéo sur mobile

Un débat-choc de deux heures qui montre des fractures entre les partis, singulièrement entre MR et PS, mais aussi toute une série de convergences sans doute utiles dès le lendemain du 26 mai. Qui peut gouverner avec qui et, surtout, pour quoi faire ? Entre le Premier ministre sortant Charles Michel (président du MR) et son prédécesseur Elio Di Rupo (président du PS), c’est toujours aussi tendu. Jean-Marc Nollet (co-président d’Ecolo), fort de sondages encourageants, se verrait bien bousculer l’ordre établi. En embuscade, le CDH de Maxime Prévot, malmené dans les sondages, est prêt à appuyer une majorité qui lui permettrait de réaliser ses engagements.

La position des partis sur une alliance avec la N-VA est assez nette.
La position des partis sur une alliance avec la N-VA est assez nette. - Mathieu Golinvaux

La rédaction de « Soir mag » a mis sur la table trois thématiques majeures, parmi bien des choix possibles. Quel avenir pour la Belgique, avec la place sans doute toujours prédominante des séparatistes de la N-VA en Flandre ? Comment relancer davantage l’économie belge et créer plus d’emplois ? Comment faire face au réchauffement climatique et à la perte dramatique de biodiversité ?

Voir la vidéo sur mobile

En apéro, voici quelques phrases fortes des présidents :

Elio Di Rupo :« La N-VA n’est pas inévitable. Arrêtons cette rengaine qui voudrait que si la N-VA est premier parti en Flandre elle serait automatiquement au gouvernement fédéral ! »

Charles Michel  : « Le vote pour le MR est le rempart le plus efficace pour éviter un retour d’un axe des gauchistes ! » E. Di Rupo : « M. Michel, vous n’avez pas à nous traiter de gauchistes. Personnellement, je ne suis pas un gauchiste, je suis un homme de gauche, c’est tout à fait différent ! »

Jean-Marc Nollet : « Au MR, c’est open bar, on claque les milliards ! »

Maxime Prévot  : « Ecolo a échoué au crash test du Bureau du Plan. »

Maxime Prévot : « Le CDH dit oui aux mesures vertueuses, mais pas aux vertes tueuses ! »

Elio Di Rupo : « Il faut aussi bien s’occuper de la fin du monde que de la fin du mois ».

Charles Michel  : « Les mesures proposées par Ecolo sont celles qui sacrifient le plus le pouvoir d’achat et le volume d’emploi ! »

Jean-Marc Nollet :« Le manque d’ambition des partis traditionnels me révolte face à l’urgence du dérèglement climatique. »

L’intégralité du compte rendu du débat est à lire ici :

Elio Di Rupo et Maxime Prévot.
Elio Di Rupo et Maxime Prévot. - Mathieu Golinvaux

Jean-Marc Nollet.
Jean-Marc Nollet. - Mathieu Golinvaux

Charles Michel.
Charles Michel. - Mathieu Golinvaux

Charles Michel accueilli par le rédacteur en chef de Soir mag, Marc Pasteger.
Charles Michel accueilli par le rédacteur en chef de Soir mag, Marc Pasteger. - Mathieu Golinvaux

Notre sélection vidéo

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une