Eurovision 2019: un jury disqualifié, le classement final chamboulé

Eurovision 2019: un jury disqualifié, le classement final chamboulé

Les téléspectateurs de Bilal Hassani, qui représentait la France au 64ème Concours de l’Eurovision samedi dernier, étaient déjà déçus de sa 14ème place au classement final. Ils risquent de l’être encore plus en découvrant que leur chouchou vient de perdre deux autres places.

Dans un communiqué envoyé par le Concours, celui-ci explique que la Biélorussie est disqualifiée et que le classement a dû être modifié.

« Le jury de la Biélorussie a été révoqué suite à la divulgation de ses votes lors de la première demi-finale, ce qui est contraire aux règles du concours Eurovision de la chanson. Afin de se conformer aux règlements, l’UER a travaillé avec la société Digame (qui centralise les votes, NDLR) pour créer un résultat de substitution – calculé sur la base des résultats d’autres pays affichant des résultats de vote similaires –, approuvé par la société Ernst & Young, afin de déterminer les votes du jury biélorusse pour la grande finale., » indique le communiqué.

Après avoir pris en compte cette estimation des votes biélorusses, l’UER s’est aperçue qu’une erreur humaine s’était produite, et que de fait, le résultat final était faux. Si le top 4 des chansons reste inchangé, ce n’est pas le cas du reste. Le gagnant de cette édition, Duncan Laurence des Pays-Bas, remporte toujours la compétition avec 498 points (à la place de 492). Bilal Hassani et la France se retrouvent à la 16ème place, ex aequo avec la Slovénie. La Suède remonte à la 5e place, à la place de la Norvège tandis que la Macédoine du Nord passe à la 7ème position. L’Azerbaïdjan recule de la 7e à la 8e place. En queue de peloton, l’Allemagne pointe désormais à l’avant-dernière place, occupée jusqu’ici par la Biélorussie. Le Royaume-Uni est toujours dernier, mais avec encore moins de points qu’avant : seulement 11.

Dans son communiqué, l’Eurovision déplore cette erreur qui « n’a pas été identifiée plus tôt » et promet de tout faire pour « éviter que cela se reproduise. »

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern