Les mystères de la «Joconde nue»

Le dessin de «
La Joconde nue
» conservé à Chantilly a servi de modèle à de nombreux portraits idéalisant la beauté féminine
: les «
Femme nue
» conservés à Vinci en Italie, à Saint-Pétersbourg comme à Vinci, le «
Mona Vana Nuda
» de Joos Van Cleve et le «
Nuda di Leonardo
» de Procaccini.
Le dessin de « La Joconde nue » conservé à Chantilly a servi de modèle à de nombreux portraits idéalisant la beauté féminine : les « Femme nue » conservés à Vinci en Italie, à Saint-Pétersbourg comme à Vinci, le « Mona Vana Nuda » de Joos Van Cleve et le « Nuda di Leonardo » de Procaccini. - Musée de Chantilly

Elle affiche un même sourire énigmatique, se présente également de trois quarts, croise les mains avec la même nonchalance mais dévoile ses seins. « Monna Vanna » intrigue tant elle ressemble au cultissime portrait de Mona Lisa exposé au Louvre.

L’œuvre surnommée « La Joconde nue » n’a pourtant pas la même élégance : les traits sont plus épais, les yeux louchent légèrement, l’avant-bras est plus musclé, trop musclé sans doute pour appartenir à une femme. L’étonnement passé, les questions fusent, nombreuses. Qui est représenté...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern