Dans la jungle bruxelloise des trottinettes électriques

À Bruxelles, les trottinettes électriques sont déjà plus de 3.500, slalomant depuis six mois sur les trottoirs, dans les embouteillages ou les parcs de la ville. Elles viennent d’arriver à Namur, Liège ou Louvain-la-Neuve. On les adore ou… on les déteste !
À Bruxelles, les trottinettes électriques sont déjà plus de 3.500, slalomant depuis six mois sur les trottoirs, dans les embouteillages ou les parcs de la ville. Elles viennent d’arriver à Namur, Liège ou Louvain-la-Neuve. On les adore ou… on les déteste ! - Isopix

À Bruxelles, elles sont près de 4.000 déjà, slalomant depuis six mois sur les trottoirs, dans les embouteillages ou les parcs de la ville… Elles viennent d’arriver à Namur, Liège ou Louvain-la-Neuve, avant Charleroi bientôt. Les trottinettes électriques en libre partage, que l’on prend et dépose où l’on veut (les branchouilles disent « free floating »), la course payée avec une simple application de smartphone, ont trouvé leur public, souvent jeune ou décontracté, comme ces touristes qui découvrent la capitale belge juchés sur...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète