Accueil Soirmag Histoire

Gustave Courbet, peintre et provocateur

Il y a 200 ans naissait le créateur de « L’origine du monde », un artiste qui bouleversa les traditions picturales de son époque.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 5 min

Aujourd’hui, son tableau le plus célèbre est sans nul doute « L’origine du monde ». En 1866, Gustave Courbet, alors âgé de 47 ans, peignit l’intimité féminine à la demande du diplomate turco-égyptien Khalil-Bey. Il montrait là toute son audace, lui qui renouvelait la tradition du nu avec cette représentation presque anatomique d’un sexe féminin, ce focus sur l’entrejambe dénué de toute mise en scène mythologique ou littéraire. Il peignait un sexe « tout simplement » mais avec une dextérité superbe, un pinceau ample et sensuel et une palette de couleurs héritant de la tradition italienne.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Nadar, touche-à-tout, bon en tout

Colosse efflanqué, coiffé d’une tignasse couleur de feu, Félix Nadar sévit encore dans les mémoires efficaces comme l’un des plus grands photographes du XIXe siècle.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs