Une expédition sous-marine dévoile de nouvelles images, en très haute définition, de l’épave du Titanic qui disparaît (vidéo)

Une expédition sous-marine dévoile de nouvelles images, en très haute définition, de l’épave du Titanic qui disparaît (vidéo)
Capture d’écran - Twitter

Pour trouver l’épave du Titanic, il faut descendre. Et encore descendre : jusqu’à atteindre quelque 3.810 mètres de profondeur. C’est dire si l’opération est compliquée, c’est dire, aussi, s’il est rare de trouver des images à de telles profondeurs. Pourtant, des explorateurs ont réussi cet exploit, à la suite d’une mission menée notamment par Victor Vescovo, comme l’épingle BFMTV.

Au large du Canada, cette expédition a permis de remonter des images de très grande qualité de la carcasse du célèbre bateau, victime d’un naufrage en 1912 après avoir percuté un iceberg. L’accident avait provoqué la mort de 1490 à 1520 personnes, faisant de ce cas l’une des plus grandes tragédies de l’histoire maritime. Toujours est-il que les images actualisées impressionnent par l’immensité de l’espace qui entoure le bateau.

Ce que l’on constate aussi, c’est que l’épave découverte en 1985 disparaît progressivement. Euronews annonce même que la carcasse du navire pourrait entièrement disparaître d’ici 20 ans, attaquée par les bactéries. « La première impression que ça fait, c’est grand. C’est une grosse épave. Je n’étais pas tout à fait prêt pour cette taille. Et quand c’est apparu sur le sonar, ça a été incroyable », raconte Victor Vescovo qui offre là, avec cette expédition, des images de très grande qualité.

 
  • Face au coronavirus, soutenons nos héros

    Le personnel médical est mobilisé pour faire face à la pandémie : ici un transfert de patient à l’hôpital liégeois MontLégia.

    Des centaines de personnes, dans les hôpitaux et ailleurs, se mobilisent pour vaincre l’épidémie qui frappe notre pays. Envoyez-leur vos messages de soutien via votre magazine.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern