Des prisonniers du Costa Rica utilisaient un chat pour introduire des téléphones dans la prison (vidéo)

Des prisonniers du Costa Rica utilisaient un chat pour introduire des téléphones dans la prison (vidéo)

Drôle de découverte dans une prison de San Jose, au Costa Rica. Alors que les agents pénitentiaires tentaient de découvrir comment des téléphones portables circulaient dans leur prison, ils ont compris c’était grâce à un chat.

Une fois la révélation faite, il n’a pourtant pas été facile d’attraper le chat, qui n’a été capturé que cinq heures après, puisqu’il s’était échappé dans les égouts, jusqu’à la prison de La Reforma, une prison non loin de la ville, l’a attrapé. « Il nous a posé beaucoup de difficultés parce qu’il s’était faufilé dans des égouts (…) il a donc fallu attendre longtemps », raconte Pablo Bertozzi, le directeur de la sécurité des établissements pénitentiaires.

Pour amener les téléphones à l’intérieur de l’établissement, le chat portait un sac à dos contenant deux téléphones, un chargeur et des cartes à puce. Les autorités du Costa Rica s’inquiètent de ce genre de méthode qui sert bien souvent à réaliser des escroqueries téléphoniques.

Ce n’est pas la première fois qu’un animal est utilisé pour faire rentrer des objets en prison. En 2015, c’est un pigeon qui avait été envoyé, les pattes attachées à de petits paquets de drogue.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern