Avec «Quand on n’a que l’amour», Manon bouleverse (encore) le jury de «The Voice Kids»

Avec «Quand on n’a que l’amour», Manon bouleverse (encore) le jury de «The Voice Kids»
Capture d’écran/TF1

« Ça a duré quatre ans. Je ne sais même pas pourquoi ça a commencé. Dès mon arrivée en 6e, j’ai été victime de moqueries. Puis en 3e, j’ai été carrément persécutée. Tous les élèves de ma classe me disaient toute la journée ‘t’es moche’, ‘t’es grosse’. On m’insultait dans les couloirs », avait expliqué Manon peu après sa sélection pour « The Voice Kids ». Alors pour l’adolescente, participer à l’émission était une vraie revanche sur ces années qui l’ont fortement blessée. Et elle ne s’imaginait certainement pas aller si loin dans le concours.

Ce samedi, celle qui fait partie de l’équipe de Patrick FIori était en demi-finale. Comme un pied de nez à tous ceux qui ont pu la harceler, elle a interprété « Quand on n’a que l’amour » de Jacques Brel. Et elle en a mis plein la vue aux spectateurs, au jury mais aussi à ses parents, présents dans le public. « Elle a ému particulièrement un monsieur », a dit Nikos après la prestation bluffante de Manon, et en s’adressant à elle « et ce monsieur, c’était ton papa ». Le père de la jeune chanteuse était en effet en larmes. « C’est bien de faire pleurer son papa de joie, ne t’inquiète pas, tout va bien », a ajouté Nikos à l’oreille de la jeune fille, qui n’a pu retenir ses larmes non plus.

Et si le public a ovationné Manon, le jury était lui aussi comblé et profondément touché par l’interprétation de la candidate : « Tu me fais revenir des sentiments importants, merci d’être là », a déclaré Patrick Fiori, son coach. Le reste du jury était lui aussi bluffé. Manon est « une jeune fille qui a tous les ingrédients qu’il faut pour être une grande interprète », d’après Jenifer. « Je ne sais pas quoi dire, c’est incroyable. On vient de vivre la naissance de quelqu’un d’extraordinaire », a conclu Soprano.

Avec sa reprise de « Quand on n’a que l’amour », l’adolescente de 15 ans rejoint la finale du concours, dont le niveau est tout bonnement impressionnant.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern