En Chine, des cochons ont été utilisés dans des crashs tests de sièges pour enfants

En Chine, des cochons ont été utilisés dans des crashs tests de sièges pour enfants
Capture d'écran de Twitter

Le journal allemand Bild a révélé qu’une quinzaine de jeunes porcs avaient été privés d’eau et de nourriture avant d’être attachés dans des sièges pour enfants en Chine.

La suite en a révolté plus d’uns. Tous les animaux ont ensuite été précipités contre un mur dans le cadre d’un crash test visant à tester l’efficacité des sièges pour enfants. Sept d’entre eux n’ont pas supporté le coup et sont décédés des suites de leurs blessures. Les autres eux, sont toujours vivants, mais blessés à des degrés divers : « Des abrasions, des contusions, des lacérations, des saignements ou encore des fractures », ont été observées selon l’International Journal of Crashworthiness.

Alors que les protestations fusent, les chercheurs chinois justifient leurs actes par l’anatomie des cochons. Selon eux, la structure anatomique des porcs est comparable à celle des enfants. Ils affirment également que le rôle joué par les animaux dans le crash test ainsi que leur étude avaient été validés par un comité d’éthique.

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern