Ils créent des chaussons à partir de poils de vos animaux de compagnie

Ils créent des chaussons à partir de poils de vos animaux de compagnie
Facebook

Damien et Églantine Decaudin, un couple de Français, très attachés à leur chienne de 16 ans, ont, un jour, eu l’idée de récupérer ses poils pour en tricoter des souvenirs.

À l’aide de deux vieilles machines en bois, ils commencent à tisser les poils d’animaux de compagnie, apprenant les bases sur Internet.

Depuis le lancement de l’affaire, mi-août, à Fontaine-au-Bois, dans le Nord, le couple a déjà réalisé plusieurs créations, pour des amis d’abord puis pour les autres aussi. « Nous avons des commandes de Metz, Chambéry, Paris, de la Bretagne ou de Belgique », raconte Damien. Ils tissent et tricotent de petits cœurs, des étoiles, mais aussi des écharpes, des bonnets ou encore des chaussons. « Nos clients sont des amoureux de leur animal de compagnie qui n’ont pas les moyens de les faire incinérer pour 500 euros afin de récupérer l’urne en souvenir. Alors que nos produits, réalisés de leur vivant, ne coûtent qu’entre 10 et 60 euros. »

« La laine obtenue est beaucoup plus chaude que celle du mouton », continue-t-il, en précisant qu’aucune maltraitance animale n’est effectuée, puisque les poils sont récupérés au brossage.

Le couple essaie, à présent, de dépasser la frontière francophone. Récemment, Damien et Églantine ont envoyé un cœur en poils de Cordi à… la reine d’Angleterre, qui adore cette race de chien. Ils testent également de nouveaux produits, notamment les poils d’ânes et de vaches.

 
  • Les Schtroumpfs à la conquête du monde

    ok_Grande Cigogne BD 38

    L’air de rien, ils sont de bons ambassadeurs des causes les plus nobles. En amusant les petits… ils attirent les grands de ce monde, car un Schtroumpf sert de mascotte aux Nations unies.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern