Ils créent des chaussons à partir de poils de vos animaux de compagnie

Ils créent des chaussons à partir de poils de vos animaux de compagnie
Facebook

Damien et Églantine Decaudin, un couple de Français, très attachés à leur chienne de 16 ans, ont, un jour, eu l’idée de récupérer ses poils pour en tricoter des souvenirs.

À l’aide de deux vieilles machines en bois, ils commencent à tisser les poils d’animaux de compagnie, apprenant les bases sur Internet.

Depuis le lancement de l’affaire, mi-août, à Fontaine-au-Bois, dans le Nord, le couple a déjà réalisé plusieurs créations, pour des amis d’abord puis pour les autres aussi. « Nous avons des commandes de Metz, Chambéry, Paris, de la Bretagne ou de Belgique », raconte Damien. Ils tissent et tricotent de petits cœurs, des étoiles, mais aussi des écharpes, des bonnets ou encore des chaussons. « Nos clients sont des amoureux de leur animal de compagnie qui n’ont pas les moyens de les faire incinérer pour 500 euros afin de récupérer l’urne en souvenir. Alors que nos produits, réalisés de leur vivant, ne coûtent qu’entre 10 et 60 euros. »

« La laine obtenue est beaucoup plus chaude que celle du mouton », continue-t-il, en précisant qu’aucune maltraitance animale n’est effectuée, puisque les poils sont récupérés au brossage.

Le couple essaie, à présent, de dépasser la frontière francophone. Récemment, Damien et Églantine ont envoyé un cœur en poils de Cordi à… la reine d’Angleterre, qui adore cette race de chien. Ils testent également de nouveaux produits, notamment les poils d’ânes et de vaches.

 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern