Schaerbeek ne rendra finalement pas d'hommage à Maurane en 2020

Schaerbeek ne rendra finalement pas d'hommage à Maurane en 2020
BelgaImage

C’était un projet qui tenait à cœur à la commune d’adoption de Maurane. Les opinions allaient même de bon train sur l’hommage qui devait être rendu à la chanteuse. La salle du « 140 » était pressentie pour accueillir public et artistes, présents le temps d’un concert et de prises de parole. Mais aujourd’hui, tout s’écroule. Le collège communal a donné le coup de grâce à l’événement.

Un montant trop élevé pour Schaerbeek

Mais alors pourquoi avoir renoncé ? Cécile Jodogne, bourgmestre de la commune, fait part à la RTBF d’un « manque de moyens financiers, humains et d’expérience dans l’organisation de concerts », ce qui aurait mis à mal le projet. Elle invoque notamment le coût : environ 50.000 euros, trop au vu des autres ambitions culturelles de Schaerbeek.

La bourgmestre a déjà préparé une riposte en bonne et due forme aux personnes qui regretteraient cette décision : « quand il s’agit de Maurane, nous ne pouvons pas nous permettre d’organiser une soirée sans envergure (…) Ceci étant, la porte n’est pas définitivement fermée dans le cas où un partenaire privé souhaiterait prendre en charge l’organisation de cet hommage à Schaerbeek ».

Tout espoir n’est donc pas perdu pour ceux qui tenaient à cet événement. Mais si cela se fait, il faudra s’attendre à des bouleversements dans son organisation. Les nostalgiques peuvent en attendant se souvenir de la diva sur le square Maurane créé par la commune de Schaerbeek en mai 2019, juste à côté de son ancienne maison.

 
  • La fraude numéro 1 qui touche les seniors est l’arnaque au digipass. Ne l’utilisez jamais pour quelqu’un d’autre !

    Les 10 odieuses arnaques qui ciblent les seniors

    Faux policiers, vrais pirates de l’internet, banquiers véreux, entrepreneurs ou brocanteurs malhonnêtes… Connaître leurs agissements, c’est déjà apprendre à se protéger. Conseils pour ne pas rejoindre la cohorte des victimes.

  • Photo officielle du mariage.

    Mathilde: les secrets de sa robe de princesse

    Le 4 décembre 1999, Mademoiselle d’Udekem d’Acoz épousait Philippe, le futur roi des Belges. Tous les regards étaient braqués sur la tenue de la jeune mariée, dessinée par Edouard Vermeulen. Vingt ans après, le couturier revient sur les événements.

  • Belgaimage

    Olivier de Vitton: «Le cannabis détruit des vies»

    Olivier de Vitton raconte son combat pour surmonter sa dépendance et se libérer des illusions créées par la drogue.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern