Champagne, dinde et cadeaux: ce Britannique fête Noël tous les jours depuis 1993

Facebook/MrChristmas
Facebook/MrChristmas

C’est l’histoire d’un gars qui mange de la dinde tous les jours et ça le rend vraiment très heureux. Rajoutez à ça qu’Andy Park s’enfile aussi quelques flûtes de champagne, s’offre des cadeaux et regarde un discours d’Elizabeth II, tout en observant les décorations de Noël qui ornent sa maison tout au long de l’année. Ce Britannique a l’esprit de Noël, comme l’explique Franceinfo. Un chouïa trop, diront certains.

L’homme est aujourd’hui âgé de 62 ans. Et sa vie a radicalement changé en 1993 quand il se rend compte, au détour d’une conversation avec un client, qu’il aime Noël plus que de raison. C’est décidé : désormais, il fêtera l’événement tous les jours de l’année. Une initiative qu’il prend donc… le 14 juillet de cette même année. Et depuis, Andy Park n’a plus lâché l’affaire. Désormais, il est même connu de la presse britannique comme Mr. Christmas.

Discours de la reine et films de Noël

Alors oui, certaines personnes le prennent pour un fou. Mais lui, il se trouve bien dans ses pompes et estime que ce sont les autres qui sont malheureux. Des problèmes psychologiques ? Non, pas selon le principal intéressé. Cette année, ça fait donc 26 ans qu’Andy Park fête Noël tous les jours. Même si les preuves manquent pour établir qu’il continue de fêter Noël tous les jours, l’homme se faisant plus discret sur les réseaux sociaux. Peut-être a-t-il tout stoppé… Mystère !

Andy Park
Andy Park

Ce qui est sûr, c’est que le rituel du Britannique est ou était bien huilé : il se lève à 8h et se sert un thé avant d’avaler plusieurs pâtés de viande hachée avec un filet de sherry. Il ouvre ensuite le cadeau de Noël qu’il s’est lui-même acheté, comme le notait le Huffington Post en décembre 2018. Ensuite, l’électricien se rend au travail. Puis rentre chez lui pour son dîner de Noël, qu’il déguste donc tous les jours à midi. Le plus souvent, le menu s’articule autour d’une dinde entière. Et puis à 15h, c’est l’heure solennelle du discours de la reine. Chaque jour, il en met un nouveau, ayant enregistré les allocutions des 25 années précédents. Vient ensuite le moment d’aller acheter le cadeau du lendemain…

Andy Park
Andy Park

Quelques jours d’abstinence : déjà trop

Bien sûr, cette situation joue des tours à Andy Park. L’homme a pris pas mal de poids au fil des ans. Et les relations amoureuses sont compliquées à nouer. En 2014, sa famille – il a une fille – le convainc d’arrêter ce Noël quotidien. Le Britannique accepte, détruit toutes les décorations au sein de sa maison et cesse de manger de la dinde et de boire du champagne tous les jours. Mais c’en est trop pour lui : il le vit extrêmement mal et reprend ses habitudes après une dizaine de jours d’abstinence. Pour lutter contre l’embonpoint, Andy Park s’est également mis au sport.

Capture d’écran - YouTube
Capture d’écran - YouTube

Depuis, Andy Park fête à nouveau Noël tous les jours à en croire les derniers articles parus sur lui dans la presse britannique, dont celui du Huffington Post qui date de décembre 2018. Il avait même accordé une interview au média, indiquant qu’il « adore Noël depuis l’enfance ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce rituel n’est pas gratuit. The Mirror estime qu’en plus de 20 ans, Andy Park aurait dépensé environ trois millions d’euros pour ce Noël de tous les jours.

La belle histoire n’empêche pas le sexagénaire d’avoir une casserole ou l’autre. Certains mettent en doute la véracité de cet engagement quotidien. Quand une affaire judiciaire est venue ternir l’image candide d’Andy Park. En décembre 2018, l’habitant de Melksham est passé devant le juge comme le pointe The Sun. Il a été accusé d’avoir volé un iPhone d’une valeur de 600 euros, alors qu’il animait, en tant que DJ, une fête d’anniversaire. Mr. Christmas a plaidé coupable et s’en est sorti avec une amende plutôt salée. Pas de cadeau de Noël ce jour-là !

 
  • Pourquoi William a viré Harry

    Depuis de longs mois, la rupture est consommée entre le prince William et le prince Harry. Même lors des funérailles de leur grand-père, ils n’échangent que peu de paroles. En fait, les Cambridge et les Sussex sont brouillés depuis près de trois ans.

    Les deux frères ne se parlent plus depuis octobre 2018. Un livre jette un nouvel éclairage sur la véritable raison de la discorde – une trahison ! – qui a mené à la séparation des Cambridge et des Sussex, avant le Megxit…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • En pointillé: Romelu Lukaku

    belgaimage-177640834-full

    Artisan de la qualification de la Belgique pour le second tour de l’Euro, l’attaquant de 28 ans marque aussi les esprits. Mais qui est-il ?

  • Balade au bord de la Meuse à Profondeville.

    Points-nœuds: de belles balades à vélo en Wallonie aussi

    Au quotidien (notamment en ville), l’usage du cycle dans le sud du pays est à la traîne par rapport à la Flandre. Par contre, la Région a développé un beau réseau touristique de voies où les cyclos sont rois. Un point et un conseil livre.

  • A. Bertels - Handicap International

    La vie en fonçant!

    Léa Bayukela s’est catapultée vers les sommets avec sa médaille de bronze aux championnats d’Europe de parathlétisme en Pologne. Une sacrée gagneuse.

  • Mine de cuivre et de cobalt au Congo.

    Le trésor perdu du Congo

    Comment un pays aux ressources naturelles aussi riches est-il toujours l’un des plus pauvres du monde ? Erik Bruyland répond dans son ouvrage « Cobalt Blues ».