Australie : des koalas réduits à boire chez l’habitant ou à brûler vifs (vidéo)

Koala eau
Capture d’écran Youtube

C’est une rencontre pour le moins inhabituelle, même quand on habite en Australie. Chris Brady, un habitant de l’État de Victoria, a trouvé dans son jardin un petit koala. Le pauvre était manifestement assoiffé. Pour soulager sa peine, le brave homme lui a donné un tuyau d’arrosage pour que l’animal s’abreuve.

Comportement inhabituel pour des températures inhabituelles

Ce koala pouvait bien avoir soif. La veille de cette rencontre insolite, il avait fait 44°C ! « Il faisait chaud ce jour-là, mais on ne voit pas de koala normalement. Ils ne viennent pas près des gens par ici », raconte Chris Brady.

Venir si près des humains était manifestement pour le koala une question de survie, à la recherche d’eau. La seule solution était de briser les habitudes et de se risquer à entrer dans les propriétés des locaux.

En Australie du Sud, près d’Adelaide, un pompier a lui aussi aidé un koala déshydraté à s’abreuver le 22 décembre 2019. Il intervenait sur le terrain afin de lutter contre un incendie dans la campagne australienne.

Des feux ravageurs, même pour les animaux

D’autres n’ont pas eu cette chance. La canicule a provoqué d’importants feux de forêts où vivent justement ces koalas. Dans le Queensland, un pompier, Peter Luker, a retrouvé les restes carbonisés d’un membre de cette espèce. Le koala avait probablement tenté de s’enfuir, sans succès.

« Je pense que ce koala a essayé d'échapper aux flammes en descendant dans un ravin à proximité, mais il n'a manifestement pas réussi. La pauvre petite chose n'avait pas vraiment de chance [de survivre]. C'était vraiment une chose si triste à voir. J'ai versé une larme quand je l'ai vue », confie Luker.

La situation ne semble pas s’arranger sur le terrain. Les incendies ravagent toujours la région de Sydney, y rendant l’air fortement pollué. Cette fin d’année 2019 promet d’être encore une fois torride, avec des températures dépassant encore les 40°C.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?