Sur les traces méconnues des empereurs belges à Constantinople

La basilique Sainte-Sophie.
La basilique Sainte-Sophie. - Belgaimage

Rien ne prédestinait Baudouin, comte de Flandre et de Hainaut, à régner sur Constantinople. Participant à la quatrième croisade, initiée par le pape Innocent III, il était censé rejoindre Jérusalem. Mais à la demande expresse de ses financiers, à savoir les villes de Gênes et de Venise, ordre lui fut donné de s’emparer de Constantinople qui, au cours des siècles précédents, avait accumulé un véritable trésor et était surtout devenue un passage obligé pour tout le commerce avec l’Asie, ce qui intéressait fortement les marchands italiens. La ville fut ainsi mise à sac. Et c’est sur les...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • New York: «Le geste du Roi nous a bouleversés»

    Isopix

    À New York pour le Conseil de sécurité, le Roi des Belges a tenu à saluer la mémoire de toutes les victimes du terrorisme à travers un touchant hommage particulier à Patrice Braut, le Belge décédé dans les attentats du 11 septembre. Une attention qui a bouleversé les parents du jeune homme. Témoignage.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern