Miss Belgique 2020: le soutien-gorge tombé sur scène n’appartenait pas à Céline Van Ouytsel

Ce samedi 11 janvier, Céline Van Ouytsel a été élue Miss Belgique 2020. La jeune femme de 23 ans a su se démarquer de ses concurrentes, malgré une soirée mouvementée. En effet, durant le défilé, Céline a trébuché dans les escaliers sur la scène. Elle s’est retrouvée à terre, alors qu’un soutien-gorge se faisait la malle. S’il lui a tout d’abord été attribué, il semblerait que ce ne soit pas le cas en réalité. En se confiant au quotidien Het Laatste Nieuws, la Miss est revenue sur cet incident, qu’elle prend aujourd’hui à la rigolade.

« Il fallait bien que ça arrive à quelqu’un... J’avais des manches très longues et j’ai apparemment entraîné le soutien-gorge de quelqu’un avec moi dans les coulisses. Il est resté coincé dans la manche et c’est comme ça que j’ai trébuché. Heureusement, tout le monde a bien ri, moi y compris. Je me suis dit: ‘Fais du mieux que tu peux’. Je me suis relevée et j’ai continué. La vie est faite d’essais et d’erreurs. J’ai pu mettre en pratique ma devise », a confié la jeune femme originaire d’Herentals, en province d’Anvers.

Si elle a su se relever ainsi, c’est parce qu’elle a l’habitude de se battre. Lorsqu’elle a été élue Miss Anvers l’année dernière, Céline a déjà dû endurer de nombreuses critiques. Selon certains, elle avait décroché la couronne grâce à ses 60.000 abonnés sur Instagram. « C’est une très grosse erreur de croire que tous mes abonnés (...) votent pour moi. Toutes les filles sont autorisées à se promouvoir sur les réseaux sociaux, donc je n’y ai vu aucun problème. En fin de compte, cela m’a encore plus motivée à viser la couronne. Je ne laisserai rien me toucher », a-t-elle déclaré à nos confrères.

Devenir un modèle

En secondaire également, Miss Belgique a vécu des moments compliqués. « En première et en deuxième année secondaire, j’ai été harcelée. Je ressemblais encore à une petite fille. J’étais très mince et peu sûre de moi, et j’étudiais beaucoup. C’était une période difficile pour moi, mais j’ai pu en parler et j’en suis sortie plus forte. Je pense que c’est la raison pour laquelle j’ai choisi d’étudier le droit. Je ne supporte pas l’injustice, je veux toujours faire quelque chose pour y remédier », explique-t-elle. Grâce à son titre de Miss, Céline veut maintenant devenir un modèle pour les jeunes filles critiquées ou victimes de préjugés : « Si tu as un rêve, tu dois tout faire pour le réaliser. Regardez-moi. On m’a souvent surnommée ‘la blonde stupide’, la ‘Barbie’ ou ‘Miss Instagram’. Et pourtant, je me suis battue pour décrocher mon diplôme. Je me suis lancée dans ces études et après cinq ans à l’université, j’ai obtenu mon diplôme avec mention. Et aujourd'hui, j’ai pu réaliser mon rêve de devenir Miss Belgique malgré tous les préjugés et les commentaires. »

Alors qu’elle devait commencer son stage au barreau dans le but de devenir avocate, Céline a reporté ce plan le temps d’assurer ses missions de Miss Belgique. Elle jouera d’ailleurs prochainement dans « Amour, Gloire et Beauté », un rôle que lui a décroché Darline Devos, l’organisatrice du concours. « Je vais à Los Angeles pour incarner un personnage. C’est incroyable! Ma mère et moi sommes super fans de cette série », ajoute-t-elle, ravie.

 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern