Le frère de la grande-duchesse de Luxembourg en soins intensifs : elle annule tous ses rendez-vous

Le frère de la grande-duchesse de Luxembourg en soins intensifs : elle annule tous ses rendez-vous
BelgaImage

La série noire continue pour la grande-duchesse de Luxembourg. Après les décès de son beau-père et du beau-père de son fils, c’est son propre frère, Luis, qui est admis à l’hôpital. Un communiqué de la cour fait part des conséquences sur le planning de Maria Teresa Mestre : « Partie au chevet de Son frère cadet Monsieur Luis Mestre, admis d’urgence en service de soins intensifs, Son Altesse Royale la Grande-Duchesse se voit malheureusement contrainte d’annuler Ses engagements officiels de la semaine pour être auprès de Sa famille ».

Epreuve après épreuve

C’est donc précipitamment que la grande-duchesse est partie pour être aux côtés de son frère cadet. Maria Teresa Mestre a déjà perdu son frère aîné, José Antonio. Il est décédé en 2015 à l’âge de 62 ans. A part eux, elle n’a plus qu’une sœur, Catalina. A ces épreuves s’ajoutent le décès du grand-duc Jean en 2019, tout comme celui de Philippe de Lannoy, père de la grande-duchesse en devenir, Stéphanie.

Pour couronner le tout, le gouvernement luxembourgeois a décidé récemment de nommer un homme, Jeannot Waringo, afin de mieux contrôler l’embauche de personnel à la Cour. La grande-duchesse est indirectement concernée puisque, comme le précise en août 2019 le magazine « Paperjam », elle semble particulièrement impliquée dans la rotation soutenue du personnel au service de la famille grand-ducale. Le rapport écrit par Waringo sur le sujet devrait parvenir au gouvernement vers la fin du mois de janvier 2020.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern