Coronavirus en Chine: quand les «Simpson» prédisent l’épidémie (vidéo)

Capture d’écran - DailyMotion
Capture d’écran - DailyMotion

Les chiffres du coronavirus évoluent à vitesse grand V. Au moment d’écrire ces lignes, voilà ce que l’on peut affirmer  : 1.300 cas ont été confirmés, 41 personnes sont mortes et 56 millions de personnes sont confinées. Le lieu de départ de cette épidémie se situe dans la ville de Wuhan, en Chine. Mais plusieurs cas ont été confirmés ailleurs dans le monde. Pour l’heure, aucun cas n’a été décelé en Belgique même si le CHU Saint-Pierre l’envisageait ce samedi 25 janvier, comme le révèle Le Soir. En tout cas, les hôpitaux belges sont prêts à réagir.

Le virus est d’importance. En Chine, la situation est très préoccupante. Toujours est-il qu’un épisode des Simpson, qui date de 1993 et qui est le 21e de la série, avait envisagé un tel scénario catastrophe. Ce n’est pas la première fois que la saga voit juste en termes de prédiction, logique avec autant d’épisodes. Mais il est curieux de constater les rapprochements à faire entre le coronavirus et l’histoire de ce 21e épisode des « Simpson », comme le pointe le Huffington Post.

D’autres prédictions spectaculaires

Dans cet épisode, Homer est contaminé par un virus asiatique « similaire à la grippe lorsqu’il reçoit par courrier son nouveau presse-agrumes ». Rapidement, d’autres personnages de la série sont contaminés et petit à petit, c’est tout Springfield qui est envahi par la maladie. Les aficionados des « Simpson » pointent les ressemblances troublantes entre réalité et fiction à près de 30 ans d’intervalle.

Il faut pourtant constater qu’une des prédictions ne colle pas avec la réalité du coronavirus. Le virus actuel vient de Chine tandis que les « Simpson » le faisaient venir du Japon. « Les Simpson me font flipper une fois de plus », commente un internaute qui se rappelle des précédentes prédictions de la série. À commencer par l’élection au poste de président de Donald Trump ou l’apparition de la montre connectée Apple. Ou encore Lady Gaga en guest star au Super Bowl.