RTBF: un nouveau rôle pour Julie Morelle

RTBF
RTBF

Il y a du changement à la RTBF ! En l’occurrence, cela concerne Julie Morelle, présentatrice du JT de la chaîne publique le week-end avec Laurent Mathieu. Désormais, elle va avoir l’honneur de récupérer un rôle qu’elle n’a plus tenu depuis « Lieux interdits » en 2016-2017. A partir de ce lundi 17 février, elle sera de nouveau en charge d’animer une émission sur la RTBF.

Quand l’une arrive, l’autre s’en va

Le programme concerné est « Regard sur… », diffusé le lundi soir sur La Trois. La télévision publique en profite pour rappeler le concept de l’émission : « un hebdomadaire inspirant qui nous fait découvrir et réfléchir. […] Quelle que soit la thématique abordée (environnement, éducation, économie, sexualité, justice, média, mobilité, santé, etc.), il y aura matière à réflexion et à se poser les bonnes questions ». La semaine prochaine, Julie Morelle présentera le documentaire « L’école du changement » d’Anne Schiffmann et Chergui Kharroubi. On y découvrira le parcours de deux groupes de professeurs qui tentent de réinventer l’école pour qu’elle soit plus attrayante.

Mais qui dit arrivée dit aussi départ. Hadja Lahbib reste à la RTBF mais délègue sa charge d’animatrice de « Regard sur… ». Elle aussi était présentatrice du journal avant de mettre un terme à cette fonction le 29 août 2019. Elle devient désormais responsable de la thématique « Services aux publics » jusque fin 2020. Elle a donc en charge plusieurs services ayant attrait à la météo, l’audiodescription mais aussi les projets IMAGINE traitant de l’environnement de travail et de la vie d’entreprise. Par contre, jusqu’à nouvel ordre, Hadja Lahbib reste à la tête de la présentation de « Tout le baz’art » sur Arte et La Une.

 
  • Reportage au centre de tri Sitel de Seraing.

    Poubelles et mines de plastique: où vont nos déchets?

    Les nouveaux sacs bleus, étendus progressivement à toute la Belgique, doivent permettre de récupérer plus de la moitié des emballages plastiques ménagers jetés. Mais où vont ces déchets ?

  • Mireille Dysseleer a probablement payé de sa vie son amour pour le Kenya. Sa fortune a attiré de sombres personnages...

    Disparition d'une Belge au Kenya: un mystérieux et invraisemblable fait divers (vidéo)

    Mireille Dysseleer vivait au Kenya depuis les années 90, amoureuse du pays et d’un danseur Samburu. Depuis un peu plus d’un an, cette Belge de 64 ans a disparu de façon obscure. La police kenyane soupçonne un meurtre. Affaire de gros sous, faux documents et rebondissements : récit d’une enquête qui flaire le mystère.

  • BelgaImage

    4575_CancerOeil_BRU

    Le mélanome uvéal fait l’objet d’une campagne de sensibilisation en France où il devient difficile d’obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologue. Or, détecté tôt, ce cancer de l’œil se guérit très bien.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern