« The Voice » : Pascal Obispo en pleurs en évoquant son lien familial avec la guerre civile espagnole

« The Voice » : Pascal Obispo en pleurs en évoquant son lien familial avec la guerre civile espagnole
Capture d’écran TF1

Les histoires de famille ont toujours une place à part. Lorsqu’elles sont marquées par des événements tragiques, cela prend encore plus d’importance. La prestation du groupe « La Rafa Mía » et la réaction de Pascal Obispo en apporte un exemple. La reprise de Manu Chao a amené les personnes présentes sur le plateau à discuter d’un sujet sensible : la guerre civile qui a divisé l’Espagne dans les années 1930.

Une vieille histoire encore bien vivante dans les mémoires

A l’issue de leur interprétation, deux sièges se sont retournés pour accueillir « La Rafa Mía », composée d’un père et de ses deux fils, dans leurs équipes : ceux de Pascal Obispo et Marc Lavoine. Le premier s’exprime d’abord : « vous nous avez rendu heureux, on a besoin ici dans 'The Voice' d'une représentation de toutes les cultures différentes. C'est aussi pour ça que je suis là, parce que j'ai envie d'entendre des musiques de tous les horizons ».

Puis Marc Lavoine leur pose une question éminemment sensible : le pourquoi du choix de la chanson. Le père répond alors au nom du groupe : « mes parents sont réfugiés espagnols. Ils ont fui la dictature du général Franco pour venir en France et chercher de la liberté. Je parle espagnol depuis ma plus tendre enfance et c'est un petit clin d'œil à mes parents qui sont partis ».

Une armure qui se fend

Il n’en fallait pas plus pour que Pascal Obispo se souvienne de l’histoire de sa propre famille : « Mon grand-père, Mariano Obispo, a été aussi obligé de s’exiler dans le Médoc comme beaucoup de Basques qui ont dû fuir le régime de Franco. Mon grand-père est devenu vigneron, mon père a été élevé là-bas. Moi après, j’ai suivi un autre chemin mais ces racines, je les comprends très bien. Je comprends mieux, grâce à Marc et à l’explication que vous lui avez donnée, pourquoi je suis là ».

Alors que Marc Lavoine pointe l’importance « de raviver l’histoire de ceux qui sont tombés pour nous », Pascal Obispo laisse paraître quelques larmes. Le moment est assez rare pour que ses amis soient eux aussi touchés. « Son masque tombe, son cœur s’ouvre. C’est magique », confie Lara Fabian à Amel Bent, ce à quoi elle répond : « je le découvre, pourtant ça fait 15 ans que je le connais ».

C’est aussi Amel Bent qui a eu le mot de la fin en remerciant Pascal Obispo pour ce moment de sincérité : « cette aventure de The Voice, elle me permet d’apprendre à te connaître. C’est magnifique, c’est merveilleux. […] C'est beau quand tu fais tomber un peu l'armure. Tu acceptes aussi de t’ouvrir, et ça, c’est un cadeau que tu fais à tes amis coachs et aux talents. Alors merci Pascal Obispo ».

La séquence se clôt avec de nouvelles larmes chargées d’émotion alors que le chanteur repense aux épreuves qu’a dû traverser sa famille. A l’époque, le gouvernement français avait accueilli les réfugiés espagnols par centaines de milliers. La persistance de la dictature de Franco a amené de nombreuses familles à rester sur place.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • DR

    Chasseurs de microbes (11)

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.

  • DR

    Suzuki Across: le cadeau de Toyota

    Après le break Swace, un nouveau modèle vient enrichir un peu plus la gamme Suzuki. Et une fois encore, c’est un festival de premières. Le SUV Across est un petit événement.

  • DR

    La Jeep Compass encore plus européenne

    Découvrez d’autres nouveautés du monde automobile.