Pierre Lemaitre: «La guerre suscite le pire et le meilleur»

Pierre Lemaitre: «La guerre suscite le pire et le meilleur»
DR

Vous citez Corneille : « Pour émouvoir puissamment, il faut des grands déplaisirs, des blessures et des morts en spectacle. » Ce sont les ingrédients de votre trilogie !

Je suis tombé sur cette définition dans « La Pléiade ». Corneille diagnostique parfaitement la demande du lecteur. Il formule en fait une conception inconsciente que j’ai moi-même de la...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern