À cause du coronavirus, Tryo a joué dans une salle vide, avant de diffuser le concert sur les réseaux sociaux (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Ce vendredi 13 mars, le groupe Tryo devait fêter son 25ème anniversaire en compagnie de ses fans l’AccorHotels Arena de Paris. Mais à cause du coronavirus, le public ne pouvait pas venir assister au concert. C’est pourquoi Tryo a décidé de donner quand même son concert acoustique… mais dans une salle vide, rapporte Le Parisien. « On devrait être en train de déprimer et on est heureux. On en a même pleuré d’émotion  ». La représentation de 45 minutes a été filmée dans des conditions de direct, avant d’être diffusé sur les réseaux sociaux à 20 heures. « Zaz est venue chanter avec nous. Et on a même pu utiliser un drone pour nous filmer, ce qui est évidemment interdit quand il y a du public », avait annoncé Christophe Mali, l’un des quatre musiciens de Tryo.

« On a joué dans Bercy vide mais comme on l’avait prévu, avec une scène au centre de la salle. Nous quatre réunis au milieu de tous ces sièges vides, c’était intense. J’en ai pleuré, on en a tous pleuré. Cela fait un an qu’on préparait ce 25e anniversaire, on avait répété avec quasiment tous les invités de notre album XXV. On a été un des premiers concerts annulés par précaution, cela a été dur à vivre. Même si on a réussi à reporter au 5 juin prochain et qu’on espère avoir encore plus d’invités, on a proposé aux responsables de l’AccorHotels Arena de se rattraper avec un concert intimiste. Ils ont été emballés. Cela leur a fait du bien à eux aussi. C’était leur dernier concert avant un moment  », a ajouté Christophe Mali.

L’idée de ce concert dans une salle vide lui est venue en voyant que le styliste Giorgio Armani avait maintenu son défilé à Milan mais sans public. « On s’est dit que maintenir notre fête d’anniversaire serait un petit cadeau pour nos fans déçus, qui avaient dépensé de l’argent pour être là aujourd’hui. Il y en avait d’ailleurs une vingtaine devant Bercy quand on est sortis. On s’est dit aussi que ce serait un message positif envoyé à toute la famille du spectacle et de la culture qui vit des moments difficiles. Tous ces concerts et festivals annulés, c’est vraiment dur. On voulait montrer à tout le monde que malgré tout, les artistes sont là. »

 
  • Face au coronavirus, soutenons nos héros

    Le personnel médical est mobilisé pour faire face à la pandémie : ici un transfert de patient à l’hôpital liégeois MontLégia.

    Des centaines de personnes, dans les hôpitaux et ailleurs, se mobilisent pour vaincre l’épidémie qui frappe notre pays. Envoyez-leur vos messages de soutien via votre magazine.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern