Coronavirus: le pays en ordre de bataille

Le plan d’urgence a été décrété dans les hôpitaux belges, pour libérer un maximum de lits en soins intensifs.
Le plan d’urgence a été décrété dans les hôpitaux belges, pour libérer un maximum de lits en soins intensifs. - BelgaImage

La Belgique vit donc en pause, quasi à l’arrêt, pour tenter de contrer l’épidémie de coronavirus. Tout le monde a compris que la vague allait arriver, et que des mesures difficiles s’imposaient. La communication du gouvernement est enfin claire et compréhensible : toutes les décisions prises visent à diminuer le pic des admissions dans les hôpitaux, pour tenter de ne pas submerger les services d’urgence, comme c’est dramatiquement le cas en Italie (où le nombre de morts a dépassé la barre des 2.000).

...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern