Accueil Culture Livres

Ben Choquet: « Si on assouvit sa vengeance, on en paye toujours le prix »

Ben Choquet nous plonge dans une partie d’échecs à grande échelle, où la vengeance est omniprésente, tout comme les cadavres qui s’amoncellent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Bien qu’ayant des métiers prenants, Claire, policière, et Aaron, chirurgien cardiaque, vivent une union fusionnelle dans un Charleroi en plein renouveau. Mais quand Claire assiste au carnage provoqué par le test grandeur nature d’une nouvelle drogue lors de la soirée d’ouverture de « l’A-Reine », sa vie bascule. Baptisée le « No Fear », cette drogue meurtrière permet de faire rejaillir le côté sombre de chacun en augmentant l’agressivité, tout en éradiquant le sentiment de peur. Elle induit également une perte de mémoire à court terme. La policière se lance alors dans une lutte acharnée contre le terrorisme et les manœuvres diaboliques de criminels, quitte à en payer le prix fort. Captivant et interpellant.

Dans le livre, vous évoquez une nouvelle drogue, le terrorisme, la vengeance… est-ce le climat actuel qui vous a inspiré ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs