Franck Thilliez et le coronavirus: «J’aurais mille fois préféré que ‘Pandemia’ reste de la fiction»

L’écrivain se veut lucide, et prophétique
: «
Ce virus, c’est, à mon sens, un signal d’alarme de la nature
».
L’écrivain se veut lucide, et prophétique : « Ce virus, c’est, à mon sens, un signal d’alarme de la nature ». - Prod

Votre roman « Pandemia », paru en 2015, est en rupture de stock dans sa version Poche… Comment vivez-vous ce nouvel emballement dû au coronavirus ?

Si le roman peut éclairer les lecteurs sur ce qu’est une pandémie, la manière dont elle se propage et leur faire prendre conscience de la gravité de la situation aujourd’hui dans le monde, alors tant mieux. Mais j’aurais mille fois préféré que cela ne reste que de la fiction !

...
Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern