En cette période de confinement, J.K. Rowling accorde une licence libre aux enseignants pour lire «Harry Potter» à leurs élèves

Belgaimage
Belgaimage

À cause de l’épidémie de coronavirus, de nombreux pays dans le monde ont été obligé de fermer, entre autres, leurs établissements scolaires. Alors pour remonter le moral des enfants, J.K. Rowling a annoncé dans un communiqué publié sur son site internet qu’elle levait temporairement les contraintes liées aux droits d’auteur en ce qui concerne les enregistrements des livres de la saga « Harry Potter », rapporte BFM TV. L’écrivaine permet ainsi aux enseignants de se filmer en train de lire les livres du célèbre sorcier, grâce à une licence libre accordée aux professeurs du monde entier.

Il existe toutefois quelques conditions : cette autorisation est valable du 20 mars à la fin de l’année scolaire et les vidéos doivent être accessibles uniquement sur des plateformes d’éducation sécurisées. « Je suis ravie d’aider les enseignants à atteindre les élèves confinés, en supprimant la licence habituellement requise pour partager des vidéos de soi en train de lire Harry Potter  », a écrit J.K. Rowling sur Twitter. Elle a également déclaré que cette étape était «  la première d’une longue liste d’initiatives pensées pour aider à apporter Harry Potter aux enfants confinés chez eux  ». Ou comment apporter un peu de magie aux enfants en ces temps compliqués.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern