Funérailles durant l’épidémie de coronavirus: «Je n’ai pas pu vraiment lui dire adieu»

Le dernier adieu se fait dans une intimité forcée par les circonstances sanitaires. Un déchirement supplémentaire pour les familles.
Le dernier adieu se fait dans une intimité forcée par les circonstances sanitaires. Un déchirement supplémentaire pour les familles. - Isopix

Au téléphone, il ne peut retenir ses larmes. Juan, que vous avez peut-être vu au JT de 19h30 sur la Une, s’avoue encore très fragile lorsqu’il évoque les funérailles de son papa, mercredi dernier. Tout est allé si vite. Un passage au funérarium de Forest puis un adieu rapide au crématorium d’Uccle. Son père Santiago, 84 ans, souffrait d’Alzheimer depuis neuf ans. Ses reins se sont bloqués. Il est tombé dans le coma. Plus moyen de le réanimer. « Les jours qui ont précédé son décès ont été très difficiles, relate Juan. Notamment les trajets pour me rendre à la maison de...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Johnny Hallyday et Catherine Deneuve: une folle passion cachée

    Catherine Deneuve et Johnny Hallyday en 1962.

    Un pacte d’amour secret et préservé : « Qu’est-ce qu’elle a de tellement exceptionnel Catherine Deneuve ? Elle a ce que les autres n’ont pas ». Voilà ce que répondait Johnny à son ami Gilles Lhote à propos de sa mystérieuse « Lady Lucille ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern