La nature profite de la quiétude du confinement

Peu dérangés, les chevreuils en profitent pour agrandir leur territoire.
Peu dérangés, les chevreuils en profitent pour agrandir leur territoire. - Isopix

Le 22 mars, quatre jours après le confinement, deux loups ont été observés gambadant en plein jour à proximité de maisons et d’une exploitation agricole à Peer (près de Genk), dans le Limbourg. Ces deux loups, baptisés August et Noella, n’avaient jamais été vus aussi près des habitations jusqu’ici, même si leur présence dans la région est attestée depuis des mois. C’est l’observation la plus remarquable des derniers jours. Un effet du lock-down ?

La réduction drastique des déplacements des hommes et la diminution des bruits d’une activité en...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern