Le concert caritatif «One World: Together At Home» en quelques beaux moments et anecdotes insolites (vidéos)

Capture d’écran - YouTube
Capture d’écran - YouTube

Six heures de mise en bouche puis un concert mêlant les plus grandes stars de la planète. Vers deux heures du matin, le « One World : Together At Home » a réellement pris son envol avec des vedettes mondiales. À commencer par Lady Gaga qui a, elle-même, ouvert le concert qu’elle a initié en soutien au personnel soignant du monde entier et à l’OMS, en lutte face au coronavirus. Avant ça, le show a mêlé interventions du monde médical et stars un tant soit peu plus locales comme la Belge Angèle.

> Revivez la prestation d’Angèle au concert caritatif « One World : Together At Home » (vidéo)

Pendant les huit heures qu’a duré le concert, plusieurs beaux moments, appréciés des internautes et des téléspectateurs, ont émaillé le show. Soir mag vous en propose une compilation largement suggestive mais qui devrait contenter tout le monde. En plus de quelques moments insolites qui n’ont bien sûr pas échappé à la toile.

Trois moments insolites à retenir

Le batteur sans batterie

Les Rolling Stones aussi étaient de la partie. Une seule et unique chanson, « You Can’t Awalys Get What You Want », qui a suffi pour convaincre une audience acquise à la cause du mythique groupe. Et pour cause, le batteur Charlie Watts a recueilli tous les suffrages lors de la vidéo du groupe où les quatre membres étaient chacun dans des endroits différents. Si Charlie Watts a fait sensation sur les réseaux sociaux, c’est parce qu’il a joué sur une batterie… invisible ! Un tour de passe-passe et une démonstration de « air drums » pour celui qui, muni de baguettes, a surtout frappé dans le vide ou sur les meubles qui l’entouraient. En paraissant le plus naturel possible !

Charlie Puth, tout en désordre

Visiblement, l’artiste américain avait très envie de chanter. Moins de ranger ! Si Charlie Puth a ravi les internautes et téléspectateurs en chantant deux tubes de son répertoire, « See you again » et « Attention », il a surtout surpris la toile avec un détail de sa chambre : un lit visiblement défait et encombré d’un tas de vêtements. En direct pour le concert « One World : Together At Home », on a bien failli se demander, dans le désordre, où est Charlie !

Angèle la Française…

Rien à redire sur la prestation d’Angèle. Un « Balance ton quoi » parfaitement maîtrisé après plus de cinq heures de direct. Mais un petit couac s’est glissé à l’écran au moment de présenter la nationalité de l’artiste. « France » ! Heureusement, Angèle rectifie et assure venir de Belgique. Plus de peur que de mal !

>« One World : Together At Home » : le petit couac lors de la prestation d’Angèle (vidéo)

Les prestations les plus émouvantes de la soirée

Lady Gaga « Smile(s) »

En plus des moments insolites qui ont émaillé les heures de show, il y a également eu quelques prestations remarquées et remarquables dans ce concert qui entendait soutenir le monde médical qui lutte face à l’avancée de la pandémie de coronavirus. Et la première de ces prestations remarquées ne peut aller que vers Lady Gaga. Après un pré-show de six heures, c’est elle qui a ouvert le concert caritatif diffusé entre 2h et 4h du matin heure belge. Avec le tube « Smile » de Nat King Cole, celle qui a initié ce projet, a mis tout le monde d’accord.

Taylor Swift au piano

La chanteuse américaine a joué un de ses tubes au piano. Dont le titre est évocateur : « Soon You’ll Get Better ». Si elle évoque le combat de la maman de l’artiste face au cancer, la chanson peut être aisément transposée à la situation actuelle. Une prestation belle et émouvante pour Tayor Swift.

Billie Eilish

« Sunny » de Bobby Hebb : un grand classique qu’elle a choisi d’interpréter, une chanson « chère à son cœur » qui « lui fait du bien ».

Stevie Wonder, l’hommage

Il a choisi de rendre hommage à un très grand nom de la chanson, mort le 30 mars 2020 : Bill Withers. En reprenant le tube « Lean On Me ». Puis, Stevie Wonder a joué « Love’s In Need of Love », son propre succès. Avant d’adresser un petit mot aux téléspectateurs : « Durant cette période difficile, on doit pouvoir compter les uns sur les autres ».

Elton John introduit par les Beckham

« I’m Still Standing », un tube optimiste pour le Britannique qui a tenu à rendre hommage à ceux qui sont « en première ligne 24h sur 24, 7 jours sur 7 ». « Merci pour vos connaissances, votre amour, vos soins et votre humanité », a-t-il surenchéri.

Cinq grands noms pour une « Prayer »

Céline Dion, Andrea Bocelli, Lady Gaga, John Legend, Lang Lang : rien que ça ! C’est avec la chanson « The Prayer » et cette pluie de stars que s’est conclu le concert caritatif en marge de la pandémie de Covid-19.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern