Christophe, les mots tristes

Isopix
Isopix

Un dandy, rebelle à toute récupération, qui balançait entre avant-garde et hit-parade, Christophe, « le coloriste du son », est parti. Une première alerte sérieuse avait été lancée le 26 mars lorsqu’il avait été admis dans un hôpital parisien « en raison d’une insuffisance respiratoire ». Sa femme Véronique avait réclamé le calme dans un communiqué à l’AFP...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern