La STIB diffuse les messages de proches confinés dans Bruxelles (vidéo)

La STIB diffuse les messages de proches confinés dans Bruxelles (vidéo)
BelgaImage

En ces temps de confinement, impossible de rejoindre ses proches. Même pour ceux qui habitent non loin de l’autre au sein de la région bruxelloise, il n’est pas possible de les voir, mais il est possible de les entendre. C’est en tout cas l’idée de la STIB qui a mobilisé l’un de ces bus pour reconnecter de façon originale les membres d’une même famille. Cela fait donc une semaine que le « Voices of Brussels » fait son œuvre et pour sa dernière tournée, il compte mettre les bouchées doubles.

Un ultime parcours

« En cette période particulière, nous tentons au maximum de garder le contact avec nos proches, même si ce n’est pas toujours simple... Le moral des Bruxellois nous tient à cœur ; c’est pourquoi la STIB a décidé de vous donner un petit coup de pouce avec Voices of Brussels », écrivait la STIB vendredi dernier en mettant une première vidéo pour montrer ce que cela donne dans la pratique.

Ce mercredi, les transports bruxellois ont appelé la population à leur envoyer une dernière fois leurs messages pour un final digne de ce nom : « Entre 17h et 20h ce vendredi 24 avril, notre bus passera une dernière fois dans les rues de Bruxelles. Il passera par Bruxelles, Schaerbeek, Ixelles, Saint-Gilles, Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Auderghem, Watermael Boitsfort, Uccle et Forest. Si votre message a été sélectionné, un membre de notre équipe vous a déjà prévenu par un message privé ».

La question est : comment sont sélectionnés ces fameux messages ? C’est d’ailleurs la question posée par l’un des internautes. « La sélection est faite sur la base de différents critères : géographiques, originalité du message, qualité du son, longueur », précise une porte-parole de la STIB. Les heureux élus auront donc la chance d’avoir une belle surprise demain fin de journée au pied de leurs immeubles et dans le respect des consignes sanitaires.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern