Un biopic de Johnny Hallyday tourné par Olivier Marchal: le réalisateur dit «banco»

BelgaImage
BelgaImage

La vie de Johnny Hallyday au cinéma ? C’est dans les petits papiers. Le projet du biopic prend forme, comme l’a confirmé le réalisateur Olivier Marchal à nos confrères du Figaro ce dimanche 10 mai. Il a été contacté par Universal pour tourner ce long-métrage qui évoquera la vie du rockeur, de ses 18 ans à sa mort, en décembre 2017. « L’idole des jeunes » depuis ses premiers succès jusqu’à son dernier souffle, en passant par l’apogée de sa carrière.

« Les problèmes d’héritage » ne seront pas abordés, assure Olivier Marchal qui semble emballé par le projet : « J’ai dit banco. Ce sera une façon de lui rendre hommage ». Le réalisateur du film « 36 Quai des Orfèvres » aura accès à de nombreuses archives pour monter ce film, avec le concours de Laeticia Hallyday et du conseiller artistique Michel Jankielewicz.

« Johnny était un type adorable, charmant. Il a eu dix vies, il me touchait beaucoup. Il avait un talent fou », encense Olivier Marchal au quotidien français. BFMTV rajoute que les deux hommes se connaissaient et avaient même pour projet de travailler ensemble, avant que le décès du Taulier n’empêche cela. Reste à savoir quel acteur osera – ou quels acteurs même – endosser le rôle de Johnny Hallyday au cinéma. Fameux projet !

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?