Antoine Élie: «J’avais beaucoup de colère en moi»

Antoine Élie: «J’avais beaucoup de colère en moi»
Photo : Jim Rosemberg

Intituler son tout premier album « Roi du Silence », quand on maîtrise les mots et les notes sur ce mode virtuose qui est celui d’Antoine Élie, c’est dire si le garçon aime bien (un peu) se moquer du monde. Un monde dont l’injustice l’a longtemps fait souffrir, continue à le secouer, un peu comme une particule libre portée vers la réaction en chaîne. D’où ce disque qui parle des « frileux » et des « aventuriers » et de nous tous, qui oscillent d’une identité à l’autre, à moins qu’on ne soit les deux en même temps, tout le temps....

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern