Le prince William fait de rares confidences sur la mort de sa mère et les difficultés de la paternité

BelgaImage
BelgaImage

Les confidences du prince William. L’héritier de la couronne d’Angleterre s’est livré dans un documentaire intitulé « Football, Prince William and our Mental Health » à venir sur la BBC ce jeudi 28 mai, et dont des extraits ont été vus par People. Le mari de Kate Middleton a abordé deux événements forts de son passé et de sa vie actuelle : la mort de sa mère, Lady Diana, et la naissance de ses trois enfants : George, 6 ans, Charlotte, 5 ans et Louis, 2 ans.

« Devenir parent a été le moment qui a le plus changé ma vie. Je pense que quand on vit un événement traumatisant comme la mort de ma mère quand j’étais plus jeune, les émotions reviennent en bloc », évoque celui qui a perdu sa mère, décédée dans un accident de voiture à Paris en 1997, alors qu’il n’avait que quinze ans. Et il n’hésite pas à parler de Lady Diana à ses enfants : « Constamment, c’est important qu’ils sachent qui elle était et qu’elle a existé ».

Le documentaire de la BBC aborde notamment les difficultés psychologiques créées par l’apparition des enfants au sein du foyer familial. Un choc pour beaucoup et le prince William n’échappe pas à la règle : « Avec Catherine, on se soutient mutuellement et on traverse ces moments difficiles ensemble, on évolue et on grandit ensemble. Parce qu’avoir des enfants, c’est un des moments les plus merveilleux de la vie, mais également l’un des plus effrayants ». Il l’avoue sans détour : « Avoir des enfants change votre vie et personne n’est là pour vous aider. Et je l’ai définitivement trouvé très oppressant parfois ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern