Accueil Soirmag Histoire

Binche sous l’Occupation

Frédéric Ansion explore la mémoire de la « cité de la confection ». Entre héroïsme des uns et veulerie des autres.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Quand l’histoire locale rejoint la grande Histoire, elle en dit parfois plus long avec des accents plus humains. C’est le cas pour ce livre publié à l’occasion des 75 ans de la fin de la guerre, œuvre d’un Binchois de cœur. Frédéric Ansion écrit beaucoup sur sa ville quand il n’exerce pas sa profession de courtier en banque et assurance. Historien à ses heures, il remonte le fil de cinq longues et pénibles années qui changèrent la cité. Cinq ans mais sans doute plus, depuis le meeting tenu à Binche le 10 septembre 1936 par Léon Degrelle. Le chef du parti Rexiste est venu haranguer ses supporters dans « la cité bourguignonne ». Binche, florissante à l’époque, entre dans les pages noires de la tragédie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Nadar, touche-à-tout, bon en tout

Colosse efflanqué, coiffé d’une tignasse couleur de feu, Félix Nadar sévit encore dans les mémoires efficaces comme l’un des plus grands photographes du XIXe siècle.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs