Le panda Tian Bao va bientôt quitter Pairi Daiza

Belgaimage
Belgaimage

Au début de l’année 2014, Pairi Daiza accueillait deux pandas géants prêtés par la Chine, Xing Hui et Hao Hao. Selon l’accord signé entre les deux parties, tous les enfants du couple seront renvoyés en Chine l’année de leurs quatre ans. Et ce mardi 2 juin, Tian Bao, le premier panda géant né à Pairi Daiza, a fêté ses quatre ans. « Aujourd’hui, nous célébrons l’anniversaire de Tian Bao, le premier panda géant né à Pairi Daiza! Maintenant qu’il a 4 ans, il est presque temps de retourner en Chine », a déclaré le parc sur les réseaux sociaux.

« Tian Bao est un vrai charmeur de foule. On va le voir s’en aller avec regret, mais c’était l’accord. C’est un accord qui s’applique à tous les couples de pandas que la Chine prête dans le monde entier. Nous savions, à la naissance de Tian Bao, que ce jour viendrait. Le même sort attend les jumeaux Bao Di et Bao Mei, qui sont nés en août dernier », a également confié le porte-parole Mathieu Goedefroy, rapporte 7 sur 7.

De retour en Chine, Tian Bao fera partie d’un programme international de conservation : « Il sera dans un projet de reproduction qui fonctionne depuis les années 1980 et qui a fait passer le nombre de pandas dans la nature de 1.200 à 1.800 au cours des trente dernières années. Nous ne pouvons que nous réjouir que Tian Bao puisse contribuer à sauver son espèce ». Le panda géant devrait normalement quitter la Belgique dans six mois environ, après les vacances de Noël.

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Voltaire, un jeune intenable!

    Ouverture (RTBF)

    Thomas Solivérès incarne le philosophe au début de sa vie. Très tôt celui qui brigue la gloire, les femmes et l’argent bouscule les conventions, en maître de la pensée.