Fiona, une chienne de 5 ans retrouvée affamée dans un appartement à Wavre, provoque une vague de soutien parmi les célébrités belges

Fiona a été retrouvée dans un appartement à Wavre.
Fiona a été retrouvée dans un appartement à Wavre. - ©Sans Collier

Le 4 juin dernier, l’ASBL « Sans Collier » a reçu une plainte pour maltraitance animale, que les responsables de l’association ont directement prise au sérieux. Ils se sont rendus à Wavre, au domicile pointé du doigt par les auteurs de la plainte. Sur place, ils ont découvert une chienne de 5 ans, extrêmement maigre, attachée à la rambarde d’un escalier. Ne pesant plus qu’un tiers de son poids, soit sept kilos, Fiona (de son nom) agonisait dans ses excréments, et souffrait de déshydratation sévère.

Pour les membres de l’ASBL, la découverte de ce chien a été un choc : « C’est un des cas les plus difficiles auquel nous avons été confrontés », ont-ils commenté sur leur page Facebook, où ils ont publié des photos de l’animal. « Pourtant habituée aux situations difficiles, l’équipe est réellement sous le choc face à une telle souffrance infligée volontairement et qui aura duré des semaines. Il y aura un impact émotionnel important qui laissera des traces chez chacun d’entre nous », peut-on encore lire sur le compte Facebook.

Pour montrer leur soutien à Fiona, et pour lutter contre ce genre de situation de maltraitance, plusieurs célébrités belges se sont jointes à « Sans Collier ». Munis d’un papier « #JerêvepourFiona », Maureen Louys, David Antoine ou encore Jill Boon se sont pris en photo et ont mis en légende leur souhait pour le jeune chien, et pour tous les autres animaux qui ont souffert de la sorte. « Un foyer aimant, plein de caresses et de biscuits », « Que la tristesse des animaux puisse disparaître grâce à l’adoption d’une famille aimante », « Des sourires, de la bienveillance et de la douceur », peut-on lire sur Facebook, où « Sans Collier » a partagé les photos de ces personnalités.

L’état de Fiona est toujours critique et sa survie n’est toujours pas garantie, même si les nouvelles sont tout de même positives d’après le refuge perwézien.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern