L’œuvre de Banksy volée au Bataclan en 2019 a été retrouvée en Italie

BelgaImage
BelgaImage

Une oeuvre attribuée à Banksy, hommage aux victimes des attentats de novembre 2015 à Paris et volée en 2019 au Bataclan, a été retrouvée au cours d’une opération des forces de l’ordre dans le centre de l’Italie, a-t-on appris mercredi auprès des carabiniers. « Nous avons récupéré la porte volée au Bataclan avec une oeuvre de Banksy représentant la jeune fille triste », a indiqué à l’AFP un officier supérieur des carabiniers à Teramo.

>En hommage à George Floyd et contre le racisme, Banksy dévoile une œuvre d’art inédite

L’opération a été initiée à la demande de la police française et menée en présence de policiers français, a précisé ce responsable. « Je ne peux rien vous dire d’autre, une conférence de presse du procureur de l’Aquila », chef-lieu de la région des Abruzzes où l’oeuvre a été retrouvée, « aura lieu demain matin », a-t-il juste ajouté.

Collaboration franco-italienne

Cette oeuvre, attribuée au célèbre artiste britannique anonyme Banksy, avait été peinte sur une porte arrière de la salle de spectacle parisienne du Bataclan, en forme d’hommage sur le lieu même où 90 personnes ont été tuées le 13 novembre 2015 lors des attaques terroristes qui ont frappé Paris. Elle avait été volée en janvier 2019, avec la porte sur laquelle elle était peinte, découpée à la meuleuse.

Selon le quotidien La Repubblica, citant le procureur de l’Aquila, la porte a été retrouvée dans une ferme de la campagne des Abbruzes. L’opération a eu lieu sur une perquisition ordonnée par le parquet et cette découverte « a été rendue possible grâce aux enquêtes menées par le bureau du procureur en collaboration avec la police et la justice françaises », a précisé le journal.

Réalisée au pochoir et à la peinture blanche, l’oeuvre attribuée à Banksy représentait un personnage féminin à l’air triste sur l’une des sorties de secours, située derrière le Bataclan, dans le passage par lequel de nombreux spectateurs du concert des Eagles of Death Metal s’étaient échappés pendant l’attaque terroriste.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?

  • QR code: le nouveau geste barrière

    Il permet de respecter les règles sanitaires, en touchant le moins de surfaces possible.

    Il fait désormais partie intégrante de nos vies. Ce petit carré noir et blanc s’affiche partout. Mais qui est-il vraiment ? Explications.

  • Le parc naturel des Hautes Fagnes - Eiffel, avec 6.000 hectares classés en réserve naturelle, devrait être nommé.

    Bientôt deux parcs nationaux en Wallonie

    Une demi-douzaine de sites remarquables se portent candidats. Nos favoris : les Hautes Fagnes et Nassonia.

  • Hyundai

    Hyundai i20N: tant qu’il est encore temps

    Si les précédentes Hyundai i20 ont toujours été un peu effacées, l’actuelle fait enfin preuve d’une indéniable personnalité esthétique. Le constructeur lui accorde aussi plus de caractère pour cette inédite déclinaison sportive N, à contre-courant de la tendance actuelle…

  • BelgaImage

    Jeûner, oui, mais pas à tout prix

    Se priver de nourriture pour se sentir mieux : une pratique qui a le vent en poupe mais à ne pas confondre avec une grève de la faim.