Accueil Actu Soirmag

Pollinisation: des drones lanceurs de bulles de savon pour remplacer les abeilles

Pour faire face au déclin du nombre d’abeilles, un chercheur japonais a eu l’idée d’utiliser des bulles de savon pour polliniser les arbres fruitiers à leur place. Son étude, publiée dans « Science », est concluante.

Temps de lecture: 2 min

Ces dernières années, les drones suscitent les projets les plus intrigants. Amazon et Google ont ainsi eu l’idée de les utiliser pour leurs colis mais ici, on monte encore d’un niveau dans l’étrange. Voici donc le drone producteur de bulles de savon qui survole des plantations d’arbres fruitiers. C’est l’idée originale venue tout droit du Japon qui a pour ambition de remplacer les abeilles dans leur tâche de pollinisation.

Un problème majeur au Japon

Depuis des années, Eijiro Miyako, professeur au Japan Advanced Institute of Science, se désolé de voir le nombre d’abeilles chuter, ce qui menace le cycle naturel des fleurs qui en dépendent. Alors que les néonicotinoïdes tueurs d’abeilles sont de plus en plus interdits en Europe, le pays du soleil levant est un précurseur dans son utilisation. Le problème est tel au Japon qu’une étude publiée dans Science a montré en 2019 un effondrement de la population de poissons dans les lacs dû à ce pesticide.

Face à cette situation particulièrement catastrophique, Eijiro Miyako a tenté de trouver des solutions concernant le manque d’abeilles. Il a utilisé des drones se posant sur les fleurs pour favoriser la pollinisation mais le résultat laisse à désirer, les fleurs étant écrasées. Un jour, il va avec son fils dans un parc et ce dernier fait des bulles de savon. L’idée lui est alors venue de les utiliser pour son projet.

Un bilan positif

L’étude publiée ce mercredi 17 juin dans Science montre que cette piste est probante. Les bulles transportent bel et bien le pollen en se posant sur une fleur. Après avoir déterminé la recette parfaite pour en produire, elles ont été projetées sur un verger de poiriers. Cela permet de polliniser 95% des fleurs ciblées. « Cela a l’air un peu fantaisiste, mais la bulle de savon permet une pollinisation efficace et garantit des fruits d’une qualité équivalente à celle de la pollinisation manuelle conventionnelle », souligne Eijiro Miyako à l’AFP.

Après, les chercheurs ont utilisé un drone projetant des bulles depuis le ciel, à deux mètres de hauteur. Le taux de réussite est de 90% mais une augmentation de la précision pourrait encore renforcer ce chiffre. Une future commercialisation de cette technique est en discussion avec une entreprise spécialisée.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une