Après ses pas de danse controversés, Patrick Balkany contre-attaque: «C’est ma gymnastique de la journée» (vidéo)

Capture d’écran - CNews
Capture d’écran - CNews

Les polémiques et Patrick Balkany, ça rimerait presque. Lors de la Fête de la musique, l’ancien maire de Levallois-Perret s’est laissé aller à quelques pas de danse dans les rues de sa ville, sur du rap. Sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l’ex-élu se déhanche au milieu de la foule. Une situation survenue ce dimanche 21 juin et qui a pu choquer de nombreux internautes puisque Patrick Balkany a été libéré de prison il y a quelques semaines pour raisons de santé, après cinq mois d’incarcération.

>Libéré de prison pour raisons de santé, Patrick Balkany danse sur du rap pendant la Fête de la musique (vidéos)

Pour rappel, l’homme a été condamné à de la prison ferme pour blanchiment de fraude fiscale, une sanction confirmée en appel. Son épouse, également présente lors de ces pas de danse improvisés, a également été condamnée par la justice. Toujours est-il qu’outre-Manche, la controverse a gonflé ces derniers jours. À tel point que Patrick Balkany a été invité sur CNews, dans l’émission de Pascal Praud, « L’heure des pros », où les chroniqueurs semblaient acquis à la cause de l’homme politique.

« Je vous ai amené mon dossier »

« Ils ont mis de la musique, et mes amis ont commencé à danser. Et j’ai fait trois pas de danse ! D’ailleurs, après j’ai été embrasser un de mes amis et je me suis arrêté, parce que comme j’ai très très mal au dos, ça m’a fait ma gymnastique de la journée ! Ça a duré 30 secondes », replace Patrick Balkany sur CNews ce lundi 22 juin. Puis, l’ancien homme fort de Levallois-Perret a contre-attaqué, comme le signale Télé-Loisirs  :

« Ce que certains voudraient, il suffit de lire les réseaux sociaux, c’est que je crève en prison (…) Tout le monde a dit, ‘il est en forme, il n’a qu’à aller au trou…’ Mais je vous ai amené mon dossier ! Ce que j’ai fait, c’est un infarctus intestinal, pour les médecins une ischémie mésentérique ! »

L’époux d’Isabelle Balkany a alors dégainé son dossier, puis s’est expliqué sur sa forme actuelle : « À la Santé, j’ai perdu 30 kilos, on pourrait dire que c’est parce qu’on mange pas bien, mais ça fait quand même un moment que je suis sorti […] et je n’ai repris que deux kilos ! » Un jour de plus à la Prison de la Santé, et Patrick Balkany serait ressorti mort, c’est en tout cas ce qu’il affirme sur le plateau.

Main bien trop baladeuse

Un plateau d’ailleurs tout acquis à sa cause. « Vous restez quand même largement banni moralement, mais je vous le dis : vous n’êtes pas obligé de mourir pour montrer que vous n’êtes pas en bonne santé », regrette Gilles-William Goldnadel, comme l’épingle le Huffington Post. Même son de cloche du côté de Pascal Praud : « Vous vous êtes une cible, on vous attaque matin, midi et soir ». Pour autant, Patrick Balkany ne regrette en rien ces quelques pas de danse improvisés :

« Je vais vous dire : je m’en fiche. Là où j’ai fait ça, il n’y avait pratiquement personne, juste deux-trois copains. Mais de nos jours, il n’y a plus de paparazzi, on ne fait même plus attention à cela ».

Une autre vidéo apparue sur Twitter enflamme les réseaux sociaux. On y voit l’ex-maire danser avec une femme. Isabelle Balkany se joint également à la fête. Quand soudain, la main de Patrick Balkany se balade au niveau du postérieur de la personne qui se tient juste à sa droite. Après quelques tentatives, il finit par retirer sa main. Quand toute la situation repart à la normale. Bien plus gênant, finalement, que quelques pas de danse.

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern