«Ce gros moment de solitude que je viens de vivre»: confusion de Laurent Delahousse sur France 2 lors de la soirée électorale (vidéo)

DR
DR

Ce dimanche soir avait lieu le second des élections municipales en France. À cette occasion, Laurent Delahousse animait avec Anne-Sophie Lapix la soirée électorale sur France 2. Mais après des heures de direct, sans pause, le présentateur a été victime d’un moment de déconcentration, rapporte Sudinfo.

Après que le professeur de communication politique à l’IEP Paris, Philippe Moreau Chevrolet, se soit exprimé sur un sondage concernant le sentiment des Français par rapport à la gestion de la crise sanitaire par Emmanuel Macron, Laurent Delahousse a pris la parole en déclarant : « Le seul concurrent qu’il peut avoir, c’est Éric Raoult pendant la campagne ». Mais il voulait en réalité parler de Didier Raoult, ce médecin marseillais devenu célèbre, notamment pour sa défense du médicament controversé hydroxychloroquine, moyen selon lui de guérir du coronavirus.

Éric Raoult est quant à lui un homme politique, ancien ministre UMP, mais certainement pas un concurrent du Président français. Après que l’erreur ait été signalée par une invitée, Laurent Delahousse a vécu un moment de gêne. « Ce gros moment de solitude que je viens de vivre… C’est énorme ! Non mais franchement, on est fatigués à cette heure-ci  », a-t-il ensuite déclaré en rigolant.

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern