Un «rideau des câlins» installé à La Louvière pour combler le manque de contacts

DR
DR

Quelques dizaines de personnes ont profité du « rideau des câlins » installé à Maurage (La Louvière) pour briser le manque de contacts consécutif à la crise du coronavirus et aux mesures de distanciation. La structure a permis aux citoyens d’étreindre leurs proches sans danger, grâce à un dispositif en plastique.

Un cadre en bois auquel avait été accrochée une grande bâche en plastique dotée de manches pour y glisser les bras a permis aux citoyens, samedi à Maurage, d’enfin étreindre leurs proches, respectant ainsi les mesures de distanciation physique. Le « rideau des câlins » avait été installé samedi sur la place du village, l’initiative de la Ville de La Louvière.

« Nous avons accueilli des citoyens de Manage et des villages environnants, notamment de Boussoit, Trivières, La Hestre  », a expliqué Ketty Ignini, du service Plan de cohésion sociale de La Louvière, en charge de l’animation du rideau des câlins.

« Le plus souvent, des duos parents-enfants se sont présentés. Le dispositif, équipé de barrières nadar, garantissait la distanciation physique. Les personnes enfilaient, après s’être désinfecté les mains, de grands gants de vétérinaire à usage unique et se présentaient au ’rideau’ pour s’étreindre en toute sécurité. » L’initiative sera répétée le 18 juillet sur la place du village de l’entité louviéroise de Trivières.

Belga

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern