À la télé ce soir: «Les grands esprits» ou «Je suis une légende» (vidéos)

DR
DR

« Les grands esprits », à 20h28 sur La Une

François Foucault, professeur agrégé de lettres au lycée Henri-IV, mène la vie dure à ses élèves. Sans pitié dans ses notations, il l’est également au moment où il rend les copies. Il va devoir faire preuve d’un peu d’humilité quand il est contraint d’enseigner pendant un an dans un collège classé REP+…

« Je suis une légende », à 20h30 sur La Deux

Robert Neville, ancien savant de réputation internationale, est mystérieusement immunisé contre le virus qui a ravagé l’humanité. Solitaire, il hante depuis trois ans une New York en ruines, surveillé par des mutants, les « Infectés », qui guettent la moindre baisse de sa vigilance pour l’attaquer…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Les infiltrés », à 20H00 sur Club RTL – quatre étoiles

de Martin Scorsese (2006)

De l’excellent « Infernal Affairs » d’Andrew Lau (Hong Kong), le scénariste William Monahan n’a conservé que le squelette. L’action a été transposée dans le giron de la mafia irlandaise de Boston, d’où une ambiance complètement différente. Troisième collaboration entre Leonardo DiCaprio et l’auteur de « Taxi Driver », première avec Jack Nicholson. L’un des meilleurs polars de tous les temps.

« L’héritière », à 20H55 sur Arte – trois étoiles

de William Wyler (1949)

Succédant aux « Plus belles années de notre vie » dans la filmographie du futur auteur de « Ben-Hur », ce drame très théâtral a valu à la toujours vivante Olivia de Havilland (104 ans depuis le 1er juillet) son premier Golden Globe et son deuxième Oscar, trois ans après celui remporté pour « À chacun son destin ». Et si le film a vieilli, la prestation de la native de Tokyo reste, elle, tout à fait fascinante.

« Le retour du Grand Blond », à 22H40 sur France 3 – trois étoiles

d’ Yves Robert (1974)

L’auteur et son coscénariste-dialoguiste Francis Veber avaient eu le nez fin en modifiant in extremis la fin du « Grand blond avec une chaussure noire » prévoyant l’élimination du héros, faute de quoi cette suite presque immédiate, tout aussi loufoque et réussie n’aurait jamais été produite. Refaites donc « cheval » !

« Les sous-doués en vacances », à 20H45 sur TMC – deux étoiles

de Claude Zidi (1982)

Après le bac, la bande à Bébel – allias le tout jeune Daniel Auteuil – débarque sur la Côte d’Azur pour le meilleur et pour le pire, question gags. On ne rigole pas à tous les coups, mais au bout du compte, le but est largement atteint et au fond, il n’y a que ça qui compte.

« La chèvre », à 21H05 sur France 3 – deux étoiles

de Francis Veber (1981)

Le tournage fut houleux car Gérard Depardieu voulait le rôle attribué à Pierre Richard. Mais comme le résultat fut plutôt bon, les deux acteurs rempileront à deux reprises, formant ainsi un savoureux tandem pour le compte du grand auteur comique.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern