Pour la première fois en plus de 300 ans, l’île de Sipson va être accessible au grand public

Capture d’écran
Capture d’écran

Au large de Cape Cod, l’île de Sipson avait été vendue à des colons anglais par le peuple Monomoyick en 1711. Privatisé depuis plus de 300 ans, le bout de terre de 100 000 mètres carrés va enfin pouvoir être accessible au grand public. Mise en vente pour 12 millions de dollars il y a quatre ans, l’ONG Sipson Island Trust l’a finalement achetée pour 5,3 millions de dollars grâce à des dons, rapporte le HuffingtonPost.

« Quand elle a été mise en vente… Il y avait un certain nombre d’associations de conservation qui voulaient trouver un moyen de collecter des fonds… la protéger, la préserver, et la rendre accessible au public  », a expliqué à CNN la présidente de l’ONG, Tasia Blough. Le but sera de mettre en avant l’héritage de l’île, tout en préservant la faute et la flore. Un centre de recherche et d’éducation en plein air devrait également être construit.

Selon le HuffingtonPost, une partie de l’île est encore privatisée pour le moment mais l’ONG Sipson Island Trust a bien l’intention de récolter de nouveaux fonds pour en faire également l’acquisition.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern