À Dubaï, des chiens renifleurs sont utilisés pour détecter les voyeurs infectés par le coronavirus

DR
DR

Avant, pour pouvoir entrer aux Émirats arabes unis, il fallait effectuer un test de détection au virus avant le voyage et présenter les résultats négatifs à l’entrée du pays. Désormais, Dubaï utilise une nouvelle méthode permettant de détecter le coronavirus, rapporte 7sur7. En effet, des chiens policiers ont été formés afin de pouvoir sentir et reconnaître le virus à l’aéroport de Dubaï.

Selon l’agence de presse Emirates, il s’agit du premier aéroport dans le monde à utiliser cette méthode. La précision de détection du Covid-19 par ces chiens renifleurs est de 92 %. Après quelques jours d’entraînement seulement, les chiens sont capables d’identifier des personnes infectées, indique une étude de l’Université de Hanovre.

Échantillons de sang

Pour réaliser cet exploit, les chiens dressés reniflent un échantillon de sang que les voyageurs provenant de zones à risque doivent fournir à l’Autorité sanitaire quand ils arrivent à l’aéroport. Les résultats sont connus après une minute.

Face au succès de cette nouvelle méthode de détection, le pays a l’intention d’utiliser les chiens dans d’autres lieux pour traquer le coronavirus, rapporte 7sur7. « Ils peuvent être utilisés dans le cadre de patrouilles de police ou pour sécuriser des centres commerciaux, des événements ou d’autres installations vitales », a indiqué le ministère de l’Intérieur des Émirats arabes unis.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern