Le chanteur Trini Lopez, célèbre pour son tube «If I had a Hammer», décède du coronavirus

BelgaImage
BelgaImage

Il était mondialement connu pour ses reprises de « If I had a Hammer » ou « Lemon tree ». Le guitariste et chanteur américain Trini Lopez est décédé des suites d’une contamination au coronavirus à l’âge de 83 ans. D’origine mexicaine, il avait refusé de changer de nom malgré la pression des patrons de maisons de disques américaines dans les années 60, comme l’explique la VRT. « Je suis fier de mon nom Lopez », disait-il encore en 2017.

Il grandit dans un quartier défavorisé de Dallas, aux États-Unis. Sa vie change le jour où son paternel lui offre une guitare acoustique achetée pour 12 dollars. Trini Lopez écume les boites de nuit avec son instrument et se fait repérer par Buddy Holly qui le présente à son producteur. C’est ensuite Franck Sinatra, rien que lui, qui le voit jouer et qui lui propose un contrat. S’ensuit la reprise du célèbre « If I Had a Hammer » qui le propulse en première place des charts dans 36 pays !

De ce titre, il vend plus d’un million de disques. Un succès connu chez nous dans sa version originale bien sûr, mais aussi pour sa reprise en français réalisée par Claude François, « Si j’avais un marteau ». En 1963, Trini Lopez est récompensé d’un Grammy Award de la révélation de l’année. En plus de cette carrière musicale, l’Américain a également joué dans quelques films dont « Les douze salopards ». Après les années 60, son succès s’est estompé, même si Trini Lopez n’a jamais cessé de se produire musicalement.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern