Accueil Actu Télé

«Le retour des ours»: comment cohabiter avec les prédateurs?

Sans modification des pratiques d’élevage, la cohabitation est impossible. « Le retour des ours », à 20h50 ce samedi 22 août sur Arte.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 3 min

Super-prédateur des anciennes forêts européennes, l’ours n’entretient pas de bonnes relations avec les humains. Et cela ne date pas d’hier. Le massacre des ours a vraiment débuté voici 7.000 à 8.000 ans, lorsque les hommes ont développé l’élevage sur le continent. Une opposition à mort qui s’est intensifiée dès le milieu du XIXe et s’est poursuivie jusqu’au XXe siècle. La protection des ursidés à l’échelle européenne date de 1992 seulement. Depuis lors, des programmes de sauvegarde et de réintroduction ont été menés dans différents pays. Résultats ? Aujourd’hui, l’Europe occidentale compte une population de 17.000 ours bruns. Bel exemple, la Slovénie protège ses ours depuis les années 1930 et compte aujourd’hui un millier d’ours sur son territoire (plus petit que la Belgique), des ours qui posent peu de problèmes. Des abattages ciblés d’animaux qui s’aventurent trop dans les villages sont autorisés (160 tout de même l’an dernier). L’objectif de la Slovénie est de maintenir sa population d’ours autour du millier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs